Après des guerres séculaires, les peuples d'Initium s'accordent enfin une paix relative. Pourtant, tapie dans l'ombre, une menace pèse ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sang & Sueur

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Sang & Sueur   Mer 31 Oct - 3:03

Elle stoppa sa marche devant l'imposante masse du Collisé et pénétra dans l'arène. Elle n'entendit personne dans le hall et décida donc d'aller directement dans la fosse ensablée, elle traversa écoutant sans intérêt les combats alentours, le choc des épées et des haches, les cordes des arcs vibrantes, les râles des blessés. Elle n'avait jamais vécu de vrai champ de bataille toutefois l'arène était une image miniature de ce qu'elle s'imaginait. Elle avança donc tranquillement vers un endroit de la piste inoccupé et ôta tranquillement son épée et son arc de son dos. Elle prit les flèches du carquois et en planta trois sur le sol devant elle, la longue épée alla rejoindre les flèches. Puis elle entendit le familier bruit des cliquetis métallique s'approcher. Enfin surgir des ténèbres, une armure sombre, des yeux rouges lumineux dans la pénombre. Il était armé d'une grande épée à la lame rougeoyante. Le pommeau était orné de rubis. Le personnage abattit sa gigantesque épée sur Ewen, mais rata sa cible de peu. Ewen avait eu le temps de rouler à terre. Rapidement elle s'empara de son épée fichée au sol et une aura sombre et ténébreuse émana d'elle. Sous un ricanement, l'inconnue rabattit son épée sur Ewen. Elle para le coup mais fut projeté par la puissance du coup. Légèrement hébété, Ewen se releva à l'aide de son épée et fondit sur l'inconnu qui essaya de l'arrêter avec un coup horizontal, mais Ewen très rapide sauta afin de parer le coup de l'épée ennemi . L'adversaire planta son épée et sortis deux dagues qu'il ficha dans les flancs d'Ewen tout en la repoussant et elle se retrouva projeté à terre. Puis à nouveau l'épée de son assaillant fondit sur elle, feintant elle parvint à saisir deux des flèches de son carquois et les planta au niveau des genoux de son attaquant . Elle se releva épuisé. Ce coup avait visiblement déstabilisé l'adversaire. Il fondit à nouveau sur Ewen mais cette dernière pris appuie au sol et de son pied vint approfondir les flèches dans la chaire de son assaillant. Elle rassembla ses dernières forces et jeta son arme comme un javelot qui de son pommeau alla cogner le torse de ce dernier qui s'écroula au sol, le dernier geste d'Ewen fut de ficher l'épée à quelques centimètres du visage de l'ennemi. Épuisée par ce combat, elle fit quelques pas et s'assit au sol.

Sans la perdre de vu, l'homme au sol sorti des chaînes qui cercla autour des chevilles d'Ewen. Et en avala la clef en signe de supériorité.


- Notre maître t'attend, file.

Tandis qu'il disait ces mots, il extirpa lui même de ses chaires les flèches qui y étaient plantés. Pour tenter se relever Ewen prit appuie sur l'épée.

-Non! Beugla le guerrier

De sa lame il vint écarter celle d'Ewen qui faillit retomber.

-Il n'étais pas dans mes intentions de me l'approprier! S'écria Ewen.

Sans autres mots elle poursuivit sa route que les chaînes entravaient et dont la fatigue se faisait lourdement ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Mer 31 Oct - 14:34

Il y avait des combats auxquels Mael ne participait plus. Ceux-ci visaient surtout les plus jeunes gladiateurs et leur permettaient de savoir rapidement si leur vie serait tailler pour combattre en arène, ou si elle se finirait dans les sables du Colisée, baignée dans une marre de sang. Ce qu'il y avait de pratique avec le sable c'est qu'il camouflait rapidement les dégats produits sur les pauvres victimes qui s'entassaient ça et là tout autour de la zone de combat. Certains spéctateurs ne payaient leur place que si leur yeux pouvaient éviter de voir couler ce liquide si écoeurant, car oui, malgré la distance à laquelle pouvait se situer les gradins, un oeil pouvait très bien capté une marre de sang et s'imaginer sentir les relants de chair fraichement excisée.

Bien sûr pour ceux qui désirait voir des combats plus spéctaculaire et surtout plus barbares, le Colisée possédait une masse impressionante d'esclaves et de prisonniers qui s'occupait du nettoyage de l'arène et plaçait les différents éléments de combat servant pour les prochaines représentations. Ainsi, en balayant la bonne couche de sable qui camouflait une pierre noire comme l'ébène, on pouvait assister à des combats sur roche, dans lesquels les cadavres gisaient salement, les entrailles offertes au public, s'étalant sur la pierre comme une offrande aux dieux guerriers. Le sang s'évacuait très lentement et il était difficile aux prisonniers de récurer parfaitement la roche couverte de taches horribles.

Mais reprenons là où nous en étions, c'est à dire sur le Terrain d'entrainement, où Mael attendait dans un coin, admirant la grâce d'un combattant qui avait de l'avenir dans le métier, face à un autre beaucoup plus maigrelet mais qui s'avait très bien éviter les coups les plus fatals. Ce dernier semblait se désarticuler à chaque tentative de son adversaire de l'embrocher avec une épée de bois. Ce lieux respirait le jeu mais une tention planait toujours car certain n'hésitait pas à diminuer leurs adversaires avant les combats pour multiplier leurs chances de réussite. Mae, lui n'avait plus rien à craindre de toutes ces gamineries, car la plupart du temps il affrontait des créatures importées d'un peu partout et non pas d'autres gladiateurs qui gravissaient difficilement les marches de la renommée.

Le maigrelet s'écroula de fatigue, bousculer par son adversaire qui suait d'avoir mis tant de temps à écraser ce moucheron. Des bras tendus dégagèrent l'évanoui, puis deux nouveaux combattant armé de corde et de filet s'affrontèrent. A la droite de Mael, dans la fosse ensablée, une demoiselle semblait avoir des ennuis. Elle était jeune, et sa peau reflêtait ses origines. Blanchâtre comme la plupart des Thiels. Le sam'hein ne l'avait jamais vu ici avant, et bien qu'il ne connaisse pas toutes les têtes qui passaient au Colisée, il aurait remarqué la présence d'une si jeune enfant dont la rage semblait se démultiplier face à un combattant d'envergure.

Le gladiateur ne comprit pas vraiment la scène, mais il s'aperçut rapidement que l'homme en armure noire se laissait ouvertement mener par l'enfant, comme pour ne pas la briser du premier coups. Tuer quelqu'un sur le terrain d'entrainement ne rimait à rien pour un gladiteur, celà avait même tendance à le diminuer face aux autres. Pourtant, certain ne s'abstenait pas de réduire en miette les os de leurs opposants avant les combats, pour les finir avec majesté lors de la représentation.

Deux dagues s'enfichèrent dans les côtes de la jeune fille. Mael ne comprenait plus rien. Pourquoi tant d'acharnement, voulait-il la tuer finalement ? Malgré la puissance avec laquelle l'homme réagit, la demoiselle ne semblait pas plus que ça génée par la présence de lame dans sa chair. Ne ressentait-elle rien au point de ne pas s'apercevoir que son sang se deversait sur ses vêtements ? Mael détourna les yeux, il ne voulait pas voir ça ! Réagir serait pour lui la meilleur des tentatives, mais dans le terrain d'entrainement comme sur le sable chaud de l'arrène, il n'était pas question pour un gladiateur d'en aider un autre, au risque d'être réduit à un moins que rien par les puissances organisatrices des jeux. Il fallait ignorer. Seulement ignorer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.fantasyboard.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Dim 2 Déc - 15:56

( HJ: Me re-voilà, navré de cette absence prolongée. )



RP:

Rester debout était la seule idée qui tournoyait dans son esprit. Marcher et parvenir jusqu'au maître, elle n'aurait jamais songé que ce combat l'aurait à ce point diminué. Elle chuta au sol sous le geste du maître, bien qu'elle attendait cette chute, elle eu l'impression d'être brisée, les lames de bambous ciselés à son corps lui l'acéra les chaires.

Des mains commencèrent à la déshabiller afin de soigner ses blessures, le combat ne s'arrêterait donc pas là !?! Ses blessures au flancs se révélèrent moins graves que ce qu'elle avait pu ressentir, la pointe des lames fut visiblement stoppé grâce à sa protection de bambou, à moins qu'il l'eut fait exprès, la douleur qu'elle avait ressenti n'était donc que l'effet du choc, qu'elle gladiatrice faisait-elle, mais elle préférait cela, qu'à celle d'être une catin.

Une fois pansée, les fers lui furent retirés, de même que ces protections.

Dans quel autres exercices l'entraînerait-il? Elle n'allait de toute manière pas tarder à le savoir.



-Ton handicape est un atout pour tes adversaires et une faiblesse pour toi, mais les rôles peuvent être inversé de par cette entraînement. Ne te fis plus qu'à ton ouïe, sent ton adversaire.



Et sur ces mots un autres homme de main du maître la reconduisit dans l'arène, là-bas il l'abandonna et elle attendit son prochain adversaire, visiblement le dernier fut déjà évacué, à moins qu'il s'en fut allé de lui même, elle songea à cette chance de liberté, lorsqu'un son lui vrilla les oreilles, afin d'atténuer ce bruit elle lâcha son arme pour plaquer ses mains contre ses oreilles se qui fut une grossière erreur, car l'assaillant en profita pour l'attaquer, ne l'entendant pas venir elle ne put esquiver l'arme de ce dernier, sa lame vint l'entailler sans gravité. Après tout, tout ceci n'était qu'un exercice.

Elle tenta de reprendre son arme mais le son était toujours aussi perçant, l'assaillant l'attaqua à mainte reprise sans qu'elle puisse parer ses coups, ses derniers étaient toujours sans gravité, puis elle repensa aux paroles du maître:



*Son handicape, ne plus faire confiance qu'à son ouïe, oui c'était cela le but de cette entraînement, elle devait sentir son adversaire afin de parer ses coups et pouvoir ainsi avoir une chance de l'attaquer à son tour.*



Afin elle détacha complètement ses mains de ses oreilles et prit son arme à deux mains, elle resta solide et droite devant cette assaillant qu'elle ne pouvait ni voir ni entendre, elle se concentra essayant de faire abstraction de ce bruit impossible.

Les coups qu'elle reçu furent nombreux, mais peut à peut elle commençait à percevoir les mouvements de l'adversaire.

Après une longue immobilité, elle tenta de parer l'un des coups mais échoua, elle devait le sentir, prévoir sa trajectoire. Elle reprit sa position initial et à nouveau attendit, puis enfin lorsqu'elle bougea, elle parvient dans sa manipulation, les deux épées s'entre choquèrent, ayant un lient à présent avec l'adversaire elle ne pouvait se permette de le briser, car maintenant elle connaissait sa position, mais ce dernier sembla comprendre et fit un bond en arrière se qui mit fin au lient existant et faisant perdre à nouveau sa position à Ewen.

Le combat se prolongea ainsi, elle tenta de comprendre et d'apprendre sa façon de se déplacer et peu à peu elle parvint à parer ses attaques et à elle même d'attaquer.

Mais ce combat ne devrait pas tarder à s'arrêter, il le fallait. Ewen ne comptait plus les blessures infligés et ce son continuel commençait à lui faire perdre la tête. Il fallait que se combat cesse au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Mer 5 Déc - 22:02

Non loin de la scène qui ce déroulait devant les yeux ébaillit des gladiateurs, un golgorth immense cria que l'heure de retourner en geole était arrivé pour les esclaves. Cet montagne de muscle, un gladiateur, servait d'intermédiaire à tous les possesseurs d'esclaves pour les inviter pressément à arrêter les combats. Mael, qui ignorait avec merveille le massacre qui se déroulait dans une des arrènes d'entraînment et préférait concentrer sa force à soulever d'enormes altères en soufflant bruillement comme un boeuf. La sueur dégoulinait sur son cou, son torse et ses muscles saillant sous sa peau. On avait l'impression qu'un brume émanait de son corps, comme si l'effort activait des flammes au plus profonds de lui.

Quelques esclaves passèrent à côté de lui, des blessures sur le corps, la tête ballante, fatigués de tout cet entraînement. Un brancard approcha pour récolté le corps inerte de l'un d'eux. Il serait alors emmené à l'infirmerie et soigné par les puissants Guerrisseurs du Colisée. Il n'y avait pas à craindre la mort lorsqu'on était encore vivant à la fin d'un combat et couvert de sang. La mort était seulement à craindre pendant un combat, car les Guerrisseurs étaient capable de soigner presque toutes les blessures. Suivait avec ça quelques jours de repos bien mérité et un esclave pouvait retourner s'entraîner.

Le Golgoroth, mesurant au moins 3m10, s'approcha des deux combattants qui étaient toujours pris dans une bataille effrénée. C'était cette fille et cette homme en armure noire continaient à s'acharner l'un sur l'autre avec la même rage qu'auparavant. La pauvre semblait épuisée, si elle combattait encore, elle s'écroulerait dans la poussière sans même le comprendre. Elle semblait en transe et commençait à combattre de manière plus réfléchie.

Le Golgoroth cria entre ses grosses mains. Il appelait de l'aide. Il fallait prendre en soin cette fille qui n'allait pas vivre bien longtemps. Au bout de quelques secondes, un homme en cape et capuche blanche comme neige apparut. Il descendit des escaliers qui menait à l'Arrène. C'était un Guerrisseur. Il attendit alors que le combat s'arrête. Il pourrait alors s'occuper de cette fille, sauf si elle mourrait avant la fin de la bataille.

Mael reposa son altère, et observa alors la scène. Si cette demoiselle s'en sortait, il irait très certainement lui rendre visite à l'infirmerie. Les femmes étaient rares ici, et malgré le faite qu'il ne voulait pas les approcher, il ne pouvait se résigner à réconforter une personne dans un telle détresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.fantasyboard.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Lun 17 Déc - 0:13

Elle ne résisterait plus longtemps, le Golgoroth avait beau gueuler la fin des combats Ewen ne pouvait l'entendre, ni voir les combattants cesser les leurs autour d'elle. Elle ne comprit que lorsque des bras puissants la cintrèrent lui faisant perdre son arme, au même instant le son incessant s'arrêta, elle se laissa choir au sol, épuisé et défaite.
Bien que le bruit douloureux eu disparu elle n'arrivait toujours pas à percevoir les sons autour d'elle.

...


Quelque instant plus tard elle se retrouva allongé, mais où, jamais son maître ne l'aurait transporté pour l'emmener où que cela soit, des bruits de pas et des murmures légers lui parvient.

*L'infirmerie, son maître serait en rogne, il à toujours détesté laisser ses appartenances seul avec l'extérieur, pour d'obscure raison.*
...


Un peu plus tard le bras droit du maître fit son apparition.

-Tu n'as pas dit mots, ...n'est pas?

*Que raconte t-il de quoi aurais-je pue parler, à qui et pourquoi...?*

A peine avait-elle rêvé de ses souvenirs passé qu'au réveil ils avaient disparu, pourtant durant son absence elle était bien revenue à son enfance. Mais une part d'elle même se refusait à voir ce que la vérité pouvait lui révéler, bien qu'elle se dit avoir tout perdue et de ne rien avoir à perdre au fond d'elle existait un refus de ses souvenirs passé.
Et pourtant les visions de l'eau et d'une cape restaient vive à son esprit.

*Qu'est que cela signifiait. Qui était -elle? Comment c'était-elle retrouvé entre les griffes de cet homme? Et ses parent qui étaient-ils et que devenaient-ils? Ils devaient être sûrement inquiet, à moins qu'ils ne soient plus de ce monde, ce qui donnerait un sens, bien que pitoyable, à son existence*

Ewen ne savait rien sur les différentes races existante, même autre fois et ne savait pas que sa personne pourrai déranger bien des gens. Bien qu'elle eu aimer se souvenir, quelque-chose en elle lui interdisait d'approfondir dans son passé, alors elle acceptait sa condition, dans l'espoir d'être un jour de ces personnes libres, bien évidement donnant les ressources nécessaire à son maître, mais libre de ses choix et actions. Ceci était bien simple accepter sa condition sans chercher à savoir qui elle était, mais il en était ainsi, car aller savoir, elle avait peur de ses eaux troubles qui se dissimulaient au fond de son esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Sam 22 Déc - 13:28

[HRP : Désolé du retard, je n'étais pas inspiré, en plus de ça tu pourrais m'inclure un peu dans ton Rp xD lol Sinon ça sert pas à grand chose que je joue avec toi lol.. (prend pas ça comme de la méchanceté Wink ) ]

Mael regagnait ses appartements, lorsqu'un doute l'envahit. Il tâta ses hanches à la recherche de ses Chakrams. Rien, il les avait lamentablement oubliée sur le terrain d'entraînement. Quelques pas en arrière dans le couloir. Il passa non loin de l'Infirmerie, où des cries de douleur s'échappaient. Un Guerrisseur passa devant lui, la main couverte de sang, la pupille dilaté, comme s'il avait amplie son corps d'une autre entité magique. Mael ressentait les esprits, et cet homme là, puait la possession. Le mage lui tourna le dos, s'éloignant vers une autre porte donnant accès aux chambres individuelles.

Le Sam'Hein n'avait jamais rien vu de tel. Les Guerrisseurs, tout de blanc vêtu, ne se tâchaient jamais lors des opérations. A vrai dire, leurs mains ne touchaient pratiquement jamais les corps des victimes. Elles les frôlaient, les survolaient, délivrant une concentration élevée d'essence divine remaniée. Ainsi, les os, les plaies, les maladies se résorbaient très vite, même si le patient souffrait légèrement plus.

Mael passa la tête à travers la porte de la salle commune. Trois Guerrisseurs avaient le bras levé, la main portée au dessus d'un corps gisant, inanimé. Le blessé avait dû subir une attaque directe au crâne puis que celui-ci semblait fendu. Il n'était pas mort pour autant, et le gladiateur sentit l'esprit du patient l'entourer, le caresser, lui souffler dans l'oreille qu'il devait s'en aller. La plus part des âmes accrochées et volatiles ne rêvait que de fuite. Elles gouttaient à la liberté et ne voulaient revenir en arrière. Pourtant les Guerrisseurs, peut être non consciement, les ramenaient facilement au creux des entrailles des patients, qui ouvraient de nouveau les yeux, près à combattre.

Au loin, sur une petite table, seule, la jeune et vive combattante de tout à l'heure était allongée, auprès d'elle un homme étrange - sûrement son maître - se tenait. Mael s'appprocha de quelques pas, faisant mine de s'interesser à un autre blessé qui était allongé près d'eux.


- "Pardon" Dit-il à l'encontre du Maître. "Je viens voir mon ami..." Mael contempla le pauvre Kigoron, l'oeil bandé, la jambe sanguinolante. "... il lui est arrivé un malheureux accident durant la journée dernière." La lourde main du Gladiateur se posa sur l'épaule de son prétendu ami. "J'espère que tu vas bien mon cher Gynka !" Souffla t-il, alors que le kigoron le dévisageait, imaginant qu'un fou venait le derangé durant ses dernières heures de souffrance.

A ce moment là, Mael se retourna vers la demoiselle.
- "Ah, mais ! Je me disais bien que je vous avais déjà vu ! Vous êtes la jeune fille qui à combattu farouchement sur le terrain d'entraînement tout à l'heure ? Non ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.fantasyboard.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Sam 2 Fév - 19:13

( HJ: Navré de l'attente en ce moment les évaluations se succède :/
Quant à ton perso je l'aurais inclus plutôt si t'étais venu vers le mien. Car n'oubli pas qu'Ewen est aveugle.)


RP:
- Je vais voir si je peux pas te trouver une chambre individuelle! Dors en attendant!

Le fait qu'il y ai d'autres patients semblait le déranger, malgré qu'elle ne puisse voir son expression elle imaginait parfaitement le regard qu'il devait lancer à ce visiteur quelque peu trop curieux. Ewen ne s'était aperçut de la présence des autres cas l' arriver de cette personne.

...
- "Ah, mais ! Je me disais bien que je vous avais déjà vu ! Vous êtes la jeune fille qui à combattu farouchement sur le terrain d'entraînement tout à l'heure ? Non ?"

Il était rare qu'elle entretienne une conversation en dehors de son maître et des siens et elle savait qu'elle payerait le prix si discutions il devait avoir, mais à ce moment cela l'importai peu. Car pour l'avoir vue sur le terrain c'est que cet homme devait être gladiateur et en cela il l'intéressait.

-Vous êtes, vous même gladiateur, me tromperais-je?

Allonger, elle ne se donna pas la peine de regarder vers son interlocuteur, non par prétention mais par simple habitude. Et puis son regard vide avait tendance à déranger et regarder une personne que l'on ne pouvait voir était bien futile.
Revenir en haut Aller en bas
Mael Rek
° Arrènois °
avatar

Nombre de messages : 80
Race : Sam'Hein
Classe : Gladiateur
Elément : Foudre
Date d'inscription : 19/03/2007

Feuille de personnage
Âge: 29 ans
Armes de Prédilection:
Signes particuliers:

MessageSujet: Re: Sang & Sueur   Lun 4 Fév - 0:00

- "Yep, je suis effectivement Gladiateur ! On peut même dire que je suis un des meilleurs et des plus dociles Gladiateurs d'Eron !" Dit-il en souriant à la jeune femme. Il remarqua néanmoins, l'inexpression de ses yeux, la blancheur laiteuse de ses pupilles. Cette fille était donc aveugle ? Aveugle et très bonne combattante. Mael avait déjà entendu parler de gladiateur incapacité visuellement, mais il n'en avait jamais rencontré. On disait de ceux-ci, qu'ils dépassaient la moyenne car ils étaient capable de se repérsenter la réalité d'une autre manière que les personnes voyante. Il devait y avoir une histoire d'essence divine la dessous, se disait Mael. Mais il n'y connaissait pas grand chose en magie. Le seul pouvoir qu'il était capable d'utiliser se trouvait à l'intérieur même de son cimetère. L'enclancher était très simple. Il suffisait d'imaginer l'épée prises par les flammes et soudainement, il la sentait brûler entre ses doigts.

Mael se pencha de nouveau vers le voisin, un Kigoron vraiment mal en point, lui tappota encore une fois l'épaule en lui murmurant quelques mots à l'oreille. Enfin, il se retourna vers la demoiselle.

- "Ce mec allongé à côté de vous, et incapable de parler lui ! C'est plutôt marrant de voir que vous vous trouvez comme ça l'un à côté de l'autre."

Il n'y avait rien de marrant. Mael en était conscient, mais ça naïveté prenait parfois le dessus sur la reflexion. Surtout lorsqu'il se trouvait devant une guerrière de très haut niveau. Non pas qu'il désirait son corps. Ca non. Il ne se permettait aucune idée comme celle-ci depuis qu'il avait perdu sa bien aimé. Il était simplement impressionée. Un gladiateur de légende, dont le nom était noté parmis les premiers sur la Pierre des Honneurs (Sorte de mémorials en l'hommage des très grands gladiateurs disparus.) avait cet handicap et il l respectait énormément. Etait-ce simplement une coïncidance ?

- "Je me présente, Mael Rek ! Je suis un Gladiateur qui ne combat plus que des monstres. Je ne fais pas souvent de combat contre d'autre Gladiateur ! J'ai dépasser ce stade. Mais j'ai toujours le Lien, je ne peux pas partir d'Eron, je suis coincé dans ce trou. Et vous comment vous appelez vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://initium.fantasyboard.net/Fiches-validees-f64/Mael-Rek-t76
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sang & Sueur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sang & Sueur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Don de sang
» Monture sang-froid et homme lézard
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Mémoires d'Initium :: Hors-RP :: Archives Inachevées-
Sauter vers: